Noddus | lundi 17 juillet 2017 a 01 h 10

NoFrag

Suggestion de la Semaine #85 : le Zombie en quelques livres


Ayant commencé l'écriture de cet article un peu avant 23 heures, j'apprends avec tristesse vers minuit que George A. Romero (Zombie, Night of the Living Dead...) est décédé à l'âge de 77 ans. Un réalisateur de renom, un maître de l'horreur et une figure incontournable du genre zombie. Merci pour tout, Romero.

Au cinéma, dans les jeux vidéo, les séries ou même la publicité, le zombie erre partout. Comme beaucoup, il a eu droit à son Age d'or et nous a été resservi à toutes les sauces ces dernières années. Du zombie classique au zombie nazi jusqu'au zombie conscient ou à l'histoire d'amour entre morts-vivants... On aura presque tout vu, quitte à parfois tomber dans un registre ridicule.

Et pourtant, bien qu'il ait été décliné à outrance, on s'intéresse généralement assez peu aux œuvres littéraires qui lui font hommage. En même temps, il faut avouer que les bons livres de zombie sont parfois rares à trouver. Vous avez de la chance, j'ai passé mes années d'étude à écumer les bibliothèques à la recherche de bons ouvrages sur le sujet. En voici justement une petite sélection.




Petite philosophie du Zombie, Maxime Coulombe - lien d'achat

S'il y a un livre original que vous devez lire sur le sujet, c'est celui-ci. Écrit par Maxime Coulombe, un essayiste canadien détenteur d'un doctorat en sociologie et en histoire des arts, il traite du zombie comme un phénomène de mode et l'aborde à travers des thématiques philosophiques, psychologiques et sociologiques. A la première lecture, j'ai d'abord eu peur que Coulombe tourne rapidement en rond en se rattachant à des icônes de la pop-culture pour faire plaisir au lecteur. Puis, après quelques pages, j'ai été surpris par la profondeur de son livre, qui n'hésite pas à tendre du côté de l'essai sociologique en s'autorisant quelques comparaisons avec notre bon vieil ami Freud. Un bouquin très intéressant, qui se lit en quelques heures et qui vous incitera peut-être aux travaux de son auteur, Maxime Coulombe. Il a fait beaucoup d'interventions sur le sujet et a également sorti un livre du même genre parlant de jeu vidéo.


Le Guide de Survie en Territoire Zombie, Max Brooks - lien d'achat

Beaucoup moins intellectuel mais tout aussi délicieux, Le Guide de Survie en Territoire Zombie est considéré comme le livre de chevet de tout amateur de zombie qui se respecte. Son pitch est plutôt simple : Max Brooks s'est mis en tête d'écrire un guide, à sortir en cas d'apocalypse si les morts se mettent à frapper à nos portes. Un peu idiot de prime abord, mais l'étonnante densité des explications et des sujets évoqués pousse . Quelle arme choisir pour éliminer un zombie ? Où se cacher ? Comment éviter la propagation du virus ? Comment organiser sa survie, seul ou en groupe ? Comment rationner sa nourriture, couper ses cheveux ou éviter la dépression ? Voilà quelques-unes des questions, parfois idiotes, qui font du Guide de Survie un bouquin de zombie incontournable. Un brin décalé mais qui sait, il pourrait s'avérer utile un jour.


World War Z, Max Brooks - lien d'achat

"Oh tiens, c'est pas le film avec Brad Pitt ?" - Si, mais à la base, c'est surtout un bouquin génial écrit par Max Brooks comme une série de fausses interviews réalisées par un agent de l'ONU. Une multitude de points de vue croisés qui lui permettent d'aborder les aspects géopolitiques et humains de l'apocalypse zombie. C'est (forcément) bien plus accablant de lire World War Z que de regarder Brad Pitt faire des cascades pendant deux heures mais rassurez-vous, c'est aussi beaucoup plus intéressant. Max Brooks lui même a d'ailleurs craché sur le bouquin en affirmant que "livre et film n'ont en commun que le titre". Et toc.

Par ailleurs, c'est aussi le livre le plus long de cette liste.

Bonus : le troisième livre de Max Brooks à avoir été traduit en français s'appelle Attaques Répertoriées et vous pourriez avoir envie d'y jeter un coup d'oeil.


La Nuit a Dévoré le Monde, Pit Agarmen - lien d'achat

Si le nom de Pit Agarmen ne vous dit rien, peut-être que Martin Page sera un nom plus parlant. C'est un auteur parisien qui évolue principalement dans le milieu du roman et du livre jeunesse. La Nuit a Dévoré le Monde, c'est son entrée dans le genre du zombie. De tous les livres conseillés dans cet article, c'est certainement celui qui parle le moins de zombie. On y suit le quotidien de Antoine Verney, un survivant piégé dans un immeuble parisien alors que l'Humanité a été réduite à néant par les morts-vivants. L'histoire est rédigée comme un journal de bord assez plaisant à lire et très romancé : Antoine nous parle de son passé et met son ressenti sur papier alors qu'il essaie tant bien que mal de survivre dans un monde dont il ne connait plus rien. Un romancier français qui fait du zombie, c'est plutôt rare. Alors quand c'est de la bonne, je ne peux que vous le conseiller.


Je Suis une Légende, Richard Matheson - lien d'achat

Je vous vois venir, saisissant votre clavier à deux mains pour le claquer violemment sur votre bureau avant d'inscrire dans les commentaires "C'est pas un bouquin de zombies, ça !". Vous auriez raison. Mais même s'il présente des entités inspirées à la fois du vampire et du mort-vivant, Je Suis une Légende emprunte beaucoup aux codes du genre zombie quand Matheson raconte la façon dont Robert Neville (le personnage principal) survit au jour le jour. Un récit touchant et effrayant auquel le genre du zombie doit beaucoup, et qui était particulièrement en avance sur son temps. Le livre original de 1955 a d'ailleurs été adapté trois fois au cinéma.


The Walking Dead, Robert Kirkman - lien d'achat

Vous connaissez la série ? Cool, vous pouvez l'oublier et passer aux bouquins. Dites au revoir aux dialogues surjoués et aux longues séquences Plus Belle La Vie, les comics The Walking Dead sont bien plus sombres et matures que la version télévisée. Certains personnages de la série TV n'ont d'ailleurs plus rien à voir avec leurs homologues de la bande-dessinée (le Gouverneur, pour n'en citer qu'un) qui font pourtant le sel de la version papier. Si vous avez commencé par la série TV, vous risquez d'être surpris par la version originale de quelques passages. Une ambiance crue, gore et malsaine servie par un style noir et blanc cohérent : c'est comme ça que vous devriez entrer dans l'univers de Robert Kirkman.

Dans un genre légèrement différent, La Route de Cormac McCarthy est un livre très sombre qui plonge le lecteur dans une apocalypse dont on ne connait pas la raison, mettant en scène un père et son fils constamment sur la route. Un bouquin intéressant qui a remporté le Pulitzer de la Fiction en 2007 et qui s'est également offert une adaptation au cinéma quelques années plus tard. A lire, si possible en version originale tant il serait bête de passer à côté du style d'écriture de McCarthy.

Oh, et n'oublions pas Crossed.
Lire les commentaires...