Noddus | mercredi 11 janvier 2017 a 22 h 10

DOOM 4 | Video

Blood_Thunder a écartelé DOOM en 54 minutes

Comme beaucoup de monde ici, j'ai terminé DOOM. Et comme comme beaucoup, je l'ai adoré. Mais ça m'a pris du temps. Entre sept et huit heures pour terminer la campagne principale en Nightmare, puis encore davantage pour la partie masochiste en Ultra-Nightmare en y allant à tâtons. Mais les speedrunners n'ont apparemment pas la même vision des choses. Hier soir, durant l'AGDQ 2017 (la foire aux speedruns qui se déroule en ce moment-même), Blood_Thunder a écartelé le FPS de id Software en 54 minutes et 10 secondes.

Le replay officiel ne devrait pas tarder à être mis en ligne sur la chaîne YouTube de l'AGDQ mais en attendant, voilà un enregistrement qui sent bon la Currywusrt et la Pills bon marché histoire de voir comment se déroule un bon speedrun du dernier DOOM :


Pendant qu'il parcourait le jeu, Blood_Thunder expliquait chacun de ses mouvements et montrait les gruyères que peuvent être certains niveaux. Premièrement, il utilise les Glory Kills (qui repositionne légèrement le joueur après l'animation) pour passer à travers certains murs et portes, lui permettant ainsi de terminer certaines zones en s'épargnant les longues minutes de combat normalement prévues. Il termine même quelques niveaux en tuant une dizaine de monstres, tout au plus.

Il ajoute à cela énormément de boost-jump (à l'aide des micro-missiles ou du Canon Gauss) pour gagner en vitesse et accéder à certains segments de la map, qu'il traverse sans difficulté :


Puis, sur Mars, il exploite un bug déjà bien connu des joueurs de DOOM : en abusant de l'animation durant laquelle le Doomguy enjambe une rambarde, il peut se propulser en l'air sur plusieurs dizaines de mètres. Du coup, il se retrouve à des endroits où il n'est pas censé pouvoir marcher, et enchaîne les niveaux en quelques minutes. La technique demande beaucoup de précision et reste malgré tout assez aléatoire, d'où l'utilisation du zoom du pistolet pour savoir où se trouvent ses pieds. Mais tout de même, après une paire d'essais ratés, il réussit à s'envoler au sommet de la Tour Argent sans avoir à traverser les étages du dessous.

Alors que la run n'avait déjà plus aucun sens, il dépose la cerise sur le gâteau en anéantissant les différents boss en l'espace de quelques secondes grâce à un bug du BFG. Après avoir tiré, il attend que la sphère de plasma se place près du boss puis fait apparaître la roue de sélection des armes. Le temps continue alors de s'écouler très lentement, pour un résultat magique :


Le Cyber Demon s'est agenouillé en sept secondes.

En 54 minutes, Blood_Thunder en avait fini avec DOOM. A peu de choses près, on retrouve les mêmes techniques utilisées par tous les runners du jeu, l'idée étant de grappiller de précieuses secondes en optimisant son trajet en permanence. On est loin de son record personnel (45:39) et encore plus loin du record du monde (38:58, établi par Pafi en décembre) mais sa performance fera certainement partie des meilleures de cette AGDQ 2017.

Je vous aurais bien parlé des runs de Quake et Daikatana mais elles sont bien moins intéressantes. Surtout celle de Daikatana.
Lire les commentaires...