Virka | mercredi 2 novembre 2016 a 19 h 13

Annonce

Bohemia lance sa propre plateforme d'accès anticipé (ce n'est pas une blague)

Avant, Bohémia Interactive c'était une petite équipe, qui développait des jeux dans une cave quelque part en République tchèque. Maintenant, ils font partie des gros studios indépendants, avec 6 bureaux répartis sur 3 pays différents. Ils sont connus pour avoir lancé le FPS militaire dans une autre dimension, en proposant de vraies simulations. Surtout, ils ont du succès. Mais avec l'interminable développement de DayZ, leurs moindres faits et gestes sont traqués.

Alors, ils ont décidé de laisser l'accès anticipé Steam de côté, en lançant leur propre plateforme : Bohemia Incubator. C'est exactement comme l'accès anticipé, sauf que c'est uniquement des jeux Bohemia. Voilà. En bref, c'est le seul moyen qu'ils ont trouvé pour lancer une myriade de concepts et de prototypes sans avoir à se justifier d'un long développement. Les jeux proposés sur la plateforme ne seront peut-être jamais mis à jour. Ils disent que c'est pour retrouver leur créativité, leur indépendance, blabla... et précisent que les jeux disposent de démo gratuite.


On a envie de dire : encore heureux qu'ils proposent des démos gratuites. Parmi les deux jeux proposés au lancement de Incubator, on retrouve une sorte de DayZ/Minecraft/Rust sans zombie, qui ne sortira certainement jamais de la phase Alpha, mais aussi une totale conversion pour ArmA 3. Comme on le sait, ArmA 3, c'est une simulation militaire. C'est lent, souvent chiant et si on meurt dès le moindre échange de coups de feu, on tire un peu la gueule.

Project Argo donc, la totale conversion en question, enlève tous ces aspects, pour faire de Arma 3 un jeu PvP à 5vs5. Tout ce qui fait la force d'ArmA est sous-exploité et change la simulation en bête FPS rapide et bourrin. Il y faut capturer des drapeaux (ahem) ou des terminaux (c'est comme un drapeau, mais qui fait bip bip), ce qui ne semble présenter que peu d'intérêt. Project Argo ressemble à un anti-arma, qui se la joue plutôt Call of Duty, avec des Loadouts à débloquer et un simili de système de classes. Voyez par vous-même (pour les fans d'ArmA, attention, ça pique).


Bien sûr, on sait bien ce que veut dire « totale conversion » et on n’est pas si aigri pour critiquer un mod qui s'écarte du jeu original, c'est tout à fait normal... Sauf que ce n'est pas un mod. Si le prototype est gratuit, il semblerait bien que Bohemia compte rendre Project Argo payant à l'avenir. On a encore du mal à comprendre l'intérêt de ce mod/jeu/conversion bizarre.

Si vous voulez essayer Projet Argo, rendez-vous ici. C'est un peu la croix et la bannière pour récupérer la clé Steam (ah oui, on passe par Incubator, mais on ajoute le jeu sur Steam au fait) et il faut ensuite télécharger 15 Go. Project Argo est totalement indépendant de ArmA 3, donc vous pouvez l'essayer sans posséder le jeu dont il est issu.

Pour finir, une précision des développeurs qui nous laisse pantois:

Known issue: Dont click I am ready button or you will be stuck on „Receiving mission files“. Wait for a new mission lobby to appear. We are currently working on fixing this as soon as possible!