Dr.Loser | lundi 10 décembre 2012 à 21 h 30

Far Cry 3 | NoFrag

Dr.Loser teste le multi de Far Cry 3

Comme promis, voici mon opinion sur la partie multiplayer de Far Cry 3 qui vient en complément de mon test de la campagne solo.


Elimination d'assaut ! 10XP ! 3 TS ! WTF ?!

Pour être parfaitement honnête, je dois vous avouer que je n’ai pas testé le multi en profondeur. En général, je répugne à parler d’un jeu multi avant d’avoir passé une vingtaine d’heures dessus, mais je me vois mal jouer aussi longtemps à Far Cry 3 pour des raisons que vous comprendrez aisément :

Cinq heures de coop

Les six missions jouables en mode coopératif n’ont quasiment aucun rapport avec la campagne solo. Vous y jouez de deux à quatre durs à cuir qui se battent contre les pirates de l’île afin de récupérer leur or. Autant dans Left 4 Dead, on se plaisait à écouter les dialogues et à essayer de comprendre ce qu’il se passait, autant dans Far Cry 3, les personnages sont énervants et l’histoire inintéressante.

Il en est de même des objectifs et du level design : alors que les ennemis peuvent arriver de partout, vous recevrez un avertissement si vous vous éloignez de l’action. Il faudra donc vous cantonner à un large couloir, même si la majorité de l’action se déroule en extérieur…

Tous les niveaux se ressemblent, les objectifs aussi, et les ennemis sont les mêmes qu’en solo. Même si le gameplay est semblable à celui de PayDay ou de Left 4 Dead, son intérêt est très en deçà et on commence à s’ennuyer après la première demi-heure de jeu. Ce n’est pas horrible, loin de là, mais c’est répétitif et on a l’impression de jouer tout le temps sur la même carte qui s’étend à l’infini.

Il est clair qu’Ubisoft n’a pas consacré beaucoup de temps au co-op. Les gunfights sont pas mal, et s’ils avaient peaufiné les cartes, rajouté un peu de variété dans les ennemis (il n’y même pas d’animaux…) et dans les objectifs à remplir, on aurait pu obtenir un co-op sympathique, mais on est loin du compte. Les plus optimistes diront que ça se laisse jouer. Une fois peut-être, mais pas deux.


La killcam est un peu surchargée, mais alors juste un peu

Le multi compétitif

Il n’y a pas de serveur dédié, l’interface du matchmaking est horrible et vous aurez toutes les peines du monde à jouer avec vos amis. Si jamais vous parvenez à tous atterrir sur le même serveur, vous ne pourrez même pas changer d’équipe pour jouer ensemble… Bien sûr, il n’y a pas de serveur dédié, et vous tomberez régulièrement sur des parties complètement injouables sans même savoir quel est votre ping puisque celui-ci n’est pas affiché.

Si jamais vous avez le courage d’insister, vous découvrirez un gameplay plutôt sympathique, assez proche de Call of Duty, mais avec quelques petites subtilités et des personnages plus mobiles. Malheureusement, le level design est nullissime. Le studio de Montréal a fait sous-traiter le multi par Massive Entertainment qui n’en avait certainement rien à battre et qui a bâclé dix cartes avec les moyens du bord, en s’appuyant sur les éléments du solo. Enfin, cerise sur le gâteau, les tricheurs pullulent.

Verdict

Les missions du co-op ne sont qu’une pâle copie de celles de la campagne solo, tandis que le multi s’inspire vaguement de CoD, mais sans se donner les moyens de réussir : les cartes sont inintéressantes et le jeu quasiment injouable étant donné l’absence de serveurs dédiés. A ce propos, quelques joueurs ont lancé une pétition sur les forums officiels, mais je doute qu’elle aboutisse à quoi que ce soit.

On imagine bien les grands décisionnaires d’Ubisoft exiger une partie multi pour mieux vendre le produit, et imposer ce choix à des studios de développement peu motivés, obligés de pondre un truc décent avec des moyens minables, alors que leurs collègues de Montréal s’éclatent à concevoir la campagne solo.
Lire les commentaires...