Dr.Loser | vendredi 12 août 2011 à 19 h 31

Serious Sam 3 | NoFrag

Dr.Loser essaie Serious Sam 3: BFE


Serious Sam: First Encounter a fêté ses dix ans au début de l’année. Déjà en 2001, comparé à Operation Flashpoint, Tribes 2, Halo ou encore Return to Castle Wolfenstein, Serious Sam faisait figure de dinosaure : pas de scénario, pas de cinématique, juste des arènes et des tonnes de monstres qui vous foncent dessus en beuglant. Le multi était tout aussi atypique avec ses modes de jeu bien basiques et sa campagne jouable à quatre en coop. Dix ans plus tard, rien n’a changé si ce n’est le moteur graphique.

Ce n’est pas joli, joli

Serious Sam 3 utilise le même moteur que les remake HD des premiers épisodes. Très logiquement, le jeu ressemble donc à un remake HD d’un vieux jeu de 2001. Les éclairages sont très statiques, les animations sont rigides et les sons sont basiques tout comme le moteur physique. Ca plaira peut-être aux nostalgiques, mais on est loin, très loin de ce qui se fait actuellement.

Là où ça coince vraiment, c’est que les graphistes ont tenté de suivre une direction artistique réaliste, mais la réalisation technique n’est pas du tout à la hauteur : on se retrouve avec des textures photo réalistes dans un moteur qui ne parvient pas à faire illusion. Le résultat manque d’homogénéité contrairement à ce que proposait le vieux jeu de 2001.

Il y a plein de monstres

Heureusement, on ne joue pas à Serious Sam pour ses graphismes, mais pour tuer des tonnes d’ennemis. Je vous rassure tout de suite, les légions d’extra-terrestres démoniaques et de kamikazes sans tête sont au rendez-vous. En fait, SS3 propose rigoureusement la même expérience de jeu que ses ainées de 2001 : vous déboulez dans une arène, des douzaines ou des centaines de monstres spawnent de partout et vous passez vos cinq prochaines minutes à straffer en marche arrière en avoinant pour contenir les hordes d’ennemis qui vous encerclent.

Sur les trois bouts de niveau auxquels nous avons joués, rien d’exceptionnel à signaler. Les environnements sont plus fouillis, ce qui n’est pas forcément une bonne idée dans un jeu où on se déplace essentiellement en marche arrière, et c’est à peu près tout. Il faut espérer que le jeu final propose des passages un peu plus originaux, car les morceaux de cartes que nous avons vus manquaient d’inspiration.

Idem pour le gameplay qui m’a semblé identique à celui des remakes HD, mais je vous avouerai que ça fait un bout de temps que je n’ai pas joué à un Serious Sam. On notera juste la présence d’une touche permettant de sprinter (sans tirer), de faire du corps à corps (pour tuer la plupart des monstres en un coup) ainsi qu’un iron sight sur le fusil mitrailleur et le pistolet.

Déjà vu

Au final, après une heure de jeu, cette version preview de Serious Sam 3 m’a plus fait penser à une extension ou à un mod pour Serious Sam HD qu’à un nouveau jeu. Si vous n’avez jamais joué à un Serious Sam de votre vie ou qu’au contraire vous êtes un fan absolu de la série, vous apprécierez peut-être. Pour ma part je m’y suis ennuyé et j’ai trouvé que le jeu sentait un peu trop l’amateurisme à mon goût.


Screenshots officiels honteusement retouchés,
car j'ai honteusement eu la flemme de les prendre moi-même

Un autre avis ? Allez lire l'article de Rock Paper Shotgun qui trouve le jeu absolument formidable. Peut-être est-ce lié au fait qu'ils ont eu la preview quelques jours avant tout le monde, ou que ce sont des gros llamas qui jouent au pad. Qui suis-je pour juger ?
Lire les commentaires...