Dr.Loser | mardi 21 avril 2009 09 h 16

Zeno Clash | NoFrag

Dr.Loser teste Zeno Clash

C'est l'histoire d'un type qui vient de tuer son unique gniteur. Poursuivi par ses frres et soeurs, il traverse le grand dsert en esprant trouver asile avant d'atteindre les limites du monde...

Zeno Clash est le premier jeu d'Ace Team, un studio indpendant bas au Chili. Actuellement, il est disponible uniquement sur Steam au prix de 16 euros. A l'origine, il s'agissait du premier pisode d'une srie que les dveloppeurs souhaiteraient poursuivre, mais tout dpendra du succs du jeu. Quoiqu'il en soit, pas d'inquitude avoir concernant l'histoire du premier pisode qui se suffit parfaitement elle mme.
Zeno Clash contient dix-huit chapitres : il s'agit en ralit de toutes petites cartes qu'on peut boucler en dix minutes chacune. La campagne solo ne dure donc pas plus de trois ou quatre heures. Chaque chapitre contient une bonne dose de dialogues permettant de faire progresser l'histoire et une ou deux scnes d'action. Les trois quarts du temps, il s'agit de combats d'arne qui rappellent les bons vieux beat-them-all d'antan : vous tes confront trois ou quatre adversaires que vous tabassez joyeusement pour vider leurs barres de vie.

Le systme de combat mains nues vous permet de bloquer, d'esquiver, d'enchainer des attaques rapides, d'agripper l'adversaire, de lancer une charge ou de casser la garde de l'ennemi par un coup puissant. Il est trs riche, mais il suffit de 5 minutes pour le maitriser et commencer s'amuser. On sent qu'il s'agit du coeur du gameplay et que les dveloppeurs ont focalis toute leur attention dessus. On aurait souhait que les combats proposent un peu plus d'interactions avec le dcor comme dans Dark Messiah, mais nanmoins le systme est fluide et fonctionne bien.

Les quatre armes de tir sont presque anecdotiques : en dehors des quelques cartes conues autour du combat distance, vous aurez rarement l'occasion de tirer plus de trois ou quatre coups avant que les ennemis arrivent au corps corps. Finalement, ce n'est pas un mal, car le systme de mle de Zeno Clash est beaucoup plus intressant que ses gunfights.

La campagne solo dure peine plus de trois heures, mais elle manque tout de mme de rythme. Chacun des 18 chapitres suit le mme schma : 1 minute de dialogues, 8 minutes de combat, 1 autre minute de dialogues. Il n'y a jamais vraiment de temps fort et on a vite l'impression de faire toujours la mme chose. Heureusement, le jeu est bien trop court pour nous laisser le temps de nous ennuyer.

Si le gameplay est un peu rptitif, ce n'est pas le cas des lieux que vous visiterez et des personnages que vous rencontrerez : les cartes sont conues comme des tableaux bourrs de dtails et de personnages hauts en couleur. L'histoire est raconte travers de nombreux dialogues et flashback qui vous permettent lors des derniers chapitres de comprendre la raison qui vous a pouss assassiner votre gniteur. Dit comme a, le scnario pourrait sembler un peu rbarbatif, mais en fait il est tout aussi lger et amusant qu'un conte des frres Grimm : une jolie histoire pas prise de tte qu'il est difficile d'abandonner avant d'en connatre la fin.

Pour augmenter la dure de vie, Ace Team a intgr des Challenge Towers : vous dbutez au pied de la tour et vous devez liminer tous les ennemis de l'tage avant de passer au niveau suivant. J'ai pass 30 minutes sur la premire des cinq tours sans russir atteindre le sommet... Le challenge est donc bien l, mais la vue subjective rend les combats un peu confus et je ne suis pas sr d'avoir envie de persvrer. En tout cas, pour les fans de corps corps, les Challenge Towers devraient vous occuper un bon moment. Steam vous permettra mme de comparer vos performances avec celles de vos amis, du moins ceux qui auront russi finir au moins une tour !

Zeno Clash est un petit jeu frais et original qui ne ressemble aucun autre FPS. Le gameplay propose un excellent systme de mle qui reste malgr tout un peu confus cause de la vue subjective. Mais c'est avant tout pour son ambiance qu'on aime Zeno Clash : pour seulement 16 euros, le jeu vous plonge durant trois heures dans un univers onirique et une histoire digne d'un conte de fe. Il faut cependant avoir gard une me d'enfant pour apprcier.

Lire les commentaires...